Entreprises

Comment gérer les impayés des clients ?

Les impayés peuvent peser très lourd sur la trésorerie d’une entreprise. Des clients qui ne respectent pas le délai de paiement, c’est très fréquent. Ainsi, il faut savoir comment s’y prendre pour bien les gérer. Voici un guide qui vous aidera à obtenir le paiement de vos dettes.

Connaître les raisons de l’impayé

Il est important de savoir à quel type de client l’on a affaire en cas d’impayé. Avant d’entamer toute procédure, il convient de prendre contact avec votre client pour connaître les raisons de l’impayé. Cela peut être lié à un oubli ou à une négligence. L’impayé peut aussi être lié à la mauvaise foi du débiteur ou à une escroquerie de la part de ce dernier.

En identifiant la catégorie dans laquelle vous pouvez mettre votre client, vous saurez quelle mesure prendre pour vous faire rembourser. Dans le cas d’une difficulté de trésorerie, vous pouvez vous entendre avec votre client pour ne pas faire recours aux actions de recouvrement.

Le recouvrement à l’amiable

La procédure à l’amiable se fait à travers plusieurs étapes. La première étape est une relance informelle. Dans ce cas, vous pouvez envoyer un mail à votre débiteur ou l'appeler. Le mail est plus recommandé, car il peut servir de justificatif au cas où vous auriez à saisir un juge.

Cette étape se fait le plus rapidement possible, entre 1 et 5 jours de retard de paiement. Adaptez un ton spécifique pour ne pas avoir l’air de menacer votre client. Rappelez-lui que le recouvrement à l’amiable reste la meilleure voie. Ensuite s’il n’y a pas de retour jusqu’à 10 jours après le contact, vous pouvez envoyer une lettre de relance.

C’est la relance par courrier recommandé avec accusé de réception. L’accusé de réception se conserve et constitue une preuve importante. Ce courrier doit comporter des informations bien précises ainsi qu’une copie des factures impayées.

Enfin, si le paiement de votre créance n’a toujours pas été effectif vous devez adresser une mise en demeure à votre débiteur. Cela représente une obligation de payer sous peine de poursuites. Le débiteur a généralement 30 jours après la réception de la lettre de mise en demeure pour s’exécuter. Cette étape est obligatoire avant d’entamer toute action en justice.

Vous pouvez également faire appel à un service de recouvrement pour vous occuper de vos impayés clients.

La procédure judiciaire

Le recouvrement judiciaire intervient lorsque le recouvrement à l’amiable a échoué. Cette procédure passe par une demande d’injonction de payer adressée au greffe du tribunal compétent. La requête doit contenir toutes les pièces justificatives. À l’issue de cette procédure, les sommes déposées sur les comptes bancaires du client peuvent être saisies.

Toutefois, si le montant des impayés est inférieur à 4 000 €, il faut s’adresser à un huissier de justice. Ce dernier va dans un premier temps envoyer une lettre d’invitation à participer à la procédure simplifiée au client. À défaut de réponse de la part du débiteur dans un délai de 1 mois, il faudra saisir un juge.

Par ailleurs, vous devez respecter le délai de prescription. Veillez à ne pas le dépasser. Dans le cas contraire, vous ne pourrez plus réclamer le remboursement de la dette.

Comment éviter les impayés ?

Les impayés ne peuvent pas être complètement évités. Il existe néanmoins des mesures de prévention. Vous devez dans un premier temps vous renseigner à travers les registres du greffe du tribunal de commerce par exemple. Passez par un service de renseignement pour en savoir plus sur vos clients. Vous pouvez également demander à votre client un certificat de ses autres fournisseurs.

Ces documents servent à prouver l’absence d’impayés et donnent d’autres informations comme le respect des délais de paiement. Contacter le plus tôt possible votre client en cas d’impayés. Du reste, les modes de paiement à privilégier sont le prélèvement automatique ou l'affacturage.

Vous savez désormais les dispositions à prendre pour gérer les situations d’impayés dans votre entreprise. N’hésitez pas à appliquer les conseils susmentionnés pour assainir votre portefeuille client.

Vincent
0